Souvenirs de François Guélat. Caporal fourrier au 37e de ligne 1809-1811
  • Souvenirs de François Guélat. Caporal fourrier au 37e de ligne 1809-1811

Souvenirs de François Guélat. Caporal fourrier au 37e de ligne 1809-1811

25,00 €
TTC

Réédition commentée des mémoires de François Guélat, natif de Porrentruy, qui servit au 37e de ligne comme caporal fourrier. 182 pages et nombreuses illustrations.

Quantité

L’auteur de ces Souvenirs n’a pas fait carrière au sommet de la hiérarchie militaire, mais a vécu la vie de base du soldat. Son récit est particulièrement intéressant, car il nous montre les conditions de voyage des soldats, leur hébergements, la dramatique situation d’hygiène et les implacables conséquences sur le sort du soldat blessé. Comment souvent le soldat combat peu, mais marche beaucoup. Mais s’il voit peu le feu, il peut être facilement blessé dans la masse d’hommes anonymes qui montent à l’assaut. Ce fut le cas de François Guélat : une blessure, somme toute bénigne, entraîne une cascade de contraintes et de dépendances inattendues, avec, parfois, de bonnes surprises.

Avec Guélat, nous serons à la bataille d’Essling, nous vivrons à Vienne et nous déplacerons jusqu’à Hambourg. Nous éprouverons la vie dure dans les casernes, les camps et les hôpitaux.

Grâce à sa bonne éducation, Guélat sera choisi pour les fonctions de fourrier avec le grade de caporal. Cette responsabilité lui permet de connaître une certaine vie mondaine. Il jouira d’une position privilégiée à Paris, alors que son avenir apparaissait très compromis.

Le récit bénéficie des notes parues lors de la publication de ces Souvenirs sous forme de feuilleton en 1899, mais aussi d’un appareil de notes établi par l’historien Jean-Pierre Tarin et d’une abondante illustration.

Voici donc un document nouveau qui va enrichir votre bibliothèque napoléonienne.

 

27 Produits